Cet article va vous donner quelques pistes et réflexion pour trouver un nom de domaine efficace. Peut-être pas LE nom de domaine mais un nom qui est pas mal quand même, du moins vous aurez quelques éléments supplémentaires pour en trouvez un de réellement efficace. Avec plus des milliards de noms de domaine enregistrés dans le monde, il n’est pas facile d’en trouver un bon. Avant d’aborder le choix d’un nom de domaine, nous allons voir ce que c’est qu’un nom de domaine (NDD), les types, les extensions, accompagnés de conseils.

Un nom de domaine : c’est quoi ?

C’est l’adresse d’un site web visible sur Internet. C’est l’adresse qui est utilisé par les internautes pour les navigateurs, parmi les plus célèbres citons : Internet Explorer (de Microsoft), Firefox (de Mozilla), Chrome (de Google), Safari (de Apple).

Le nom de domaine est la partie centrale de l’adresse Internet qui est écrite dans le navigateur afin d’atteindre un site Web. Cette adresse est composée de trois éléments: le préfixe http://, le nom de domaine (nom du site) et l’extension (appelée aussi domaine de niveau supérieur ou TLD pour Top Level Domain).
Chaque élément d’une adresse Web est séparé par un point.

Un nom de domaine se compose de deux éléments :

  • le nom du site
  • l’extension (les fameux .fr, .com et autres)

A quoi sert le nom de domaine ?

Simple, à vous trouver ! Un bâtiment à une adresse postale et des coordonnées terrestres, un site à son adresse web et des coordonnées IP (Internet Protocol) sur Internet.

Qu’est-ce qu’un nom de domaine efficace

Un nom de domaine efficace est un nom de domaine simple… (sans blague) court, facile à retenir, à écrire et facile à communiquer.
La simplicité du nom de domaine est un atout considérable, pour faciliter sa mémorisation. Autre avantage, choisir un nom de domaine court limite le risque de fautes de frappe (même si l’arrivé du QR code dans les média permet d’avoir des NDD long et facile à communiquer). Communément, sauf quelques rares exceptions, la règle pour obtenir un nom de domaine est « Premier arrivé, premier servi ». Le seul fait que le nom de domaine soit disponible ne signifie cependant pas que vous pouvez l’utiliser ou intérêt à l’utiliser.

A savoir, un nom de domaine (NDD) doit être compris entre 3 et 63 caractères.

Un nom de domaine représente bien plus qu’une simple adresse pour votre site web. Il est la vitrine de votre site dans vos campagnes de communication, et par conséquent un facteur essentiel à sa visibilité, sa crédibilité, sa notoriété et agira sur le positionnement et le référencement du site dans les pages de résultats des moteurs de recherche. Pouvant être considérés comme de l’immobilier virtuel, les noms de domaine sont des biens économiques dont la valeur peut s’élever à plusieurs millions d’euros. Parce que choisir un nom de domaine pertinent se révèle parfois difficile, PIXELJAGUAR vous propose un guide pratique pour choisir un bon nom de domaine, un nom efficace pour votre site web.

Un NDD avec ou sans tirets ?

Le sans-tiret fait sa révolution

De manière générale, mieux vaut éviter les tirets. Les noms de domaine sont amenés à être énoncés oralement, que ce soit dans le cadre d’une publicité (télévision, radio, …) ou via le bouche à oreille (les internautes s’échangent souvent oralement les bonnes adresses web). Vous devez donc veiller à ce que votre nom de domaine soit le plus facilement prononçable. Ainsi, mieux vaut éviter les tirets. « pixel jaguar point com » est plus simple à prononcer que « pixelj tiret jaguar point com » et sera mieux retenu. Si la présence d’un tiret ne représente pas un inconvénient important, la présence de plusieurs tirets se révèle fastidieuse.

Le tiret n’a pas dit son dernier mot

Dans certains cas, l’utilisation du tiret dans le nom de domaine est pertinente, eh oui le tiret à ses avantages. Le tiret présente l’avantage de faciliter la lecture d’un nom de domaine composé de plusieurs mots, en se substituant aux espaces entre les mots. Utilisez le tiret lorsque votre nom de domaine forme une chaine de caractères difficilement compréhensible au premier coup d’œil. C’est souvent le cas dans les noms de domaine composés de plus de trois mots, ou si les mots apparaissent illisibles quand ils écrits attachés.

Nom de domaine générique OU distinctif

Si l’essentiel de votre activité ne se réalise pas sur Internet, il est dans votre intérêt de réserver un nom de domaine composé du nom de votre société ou du nom de votre marque. Sinon, il vous faut trouver un nom efficace pour votre site Internet.

Dans la majorité des cas on choisira le nom de sa société ou de son produit ou de son service comme nom de domaine. Ok. Mais si votre société naissante n’est pas connue… Cela ne vous aidera pas, de même, dans le cas où ce nom de domaine n’est pas disponible, il faudra en trouver un de disponible. Là il ne faut pas réfléchir à son nom (de marque) mais à l’utilité et au bénéfice de sa marque.

Les génériques ce n’est pas automatique

Certains noms de domaine décrivent une chose ou un concept, ce sont des noms de domaine de type génériques. D’autres noms de domaine, contenant le nom d’une marque et n’ont aucune signification apparente, ce sont des noms de domaine de type distinctifs.

Les noms de domaine génériques présentent l’avantage de décrire la thématique du site Internet. L’internaute connait donc la thématique du contenu qu’il va trouver en cliquant sur l’adresse et nom de domaine associé. Parce qu’ils sont composés de mots du langage courant, les noms de domaine génériques sont très simples à retenir. Les prospects associent rapidement l’activité du site et son nom de domaine, ce qui accroit l’efficacité des campagnes de marketing. Les noms de domaine génériques peuvent bénéficier d’une meilleure visibilité dans les moteurs de recherche lorsque les requêtes de l’internaute sont composées des mots clés présents dans le nom de domaine.

Savoir se distinguer tout en restant soi-même

Le nom de domaine distinctif est de loin le plus courant, car il est originale et donc il y a plus de chance qu’il soit disponible. En choisissant un nom de domaine distinctif, vous vous appropriez un terme, qui va refléter votre personnalité et celle de votre site web. Un nom de domaine distinctif peut gagner en identité s’il est original et accrocheur.
Par contre, sans connaitre la société derrière le nom de domaine, il est impossible de deviner son activité en se basant uniquement sur son nom. Franchement, si on ne connait pas Google… comment savoir que c’est site permet la recherche d’autres sites… Avant que votre société soit connu, de gros efforts en marketing doivent être fournis.

Attirer le chaland !

Le nom à choisir va dépendre de votre zone de chalandise, sa zone géographique d’influence. Ce qui va par conséquent en déduire sur le choix de l’extension.

J’aurai tendance à dire de privilégier le .com face au .fr car le web n’a pas de frontière. Votre site en .fr ne doit pas se réserver seul à la France mais à tous les nombreux pays francophone. En revanche si votre marché est local, à court et à long terme, il est préférable de choisir l’extension du pays en question : .fr pour la France, .es pour l’Espagne, .it pour l’Italie etc.
Si vous exercez votre activité en France, un .fr rassurera les internautes qui sauront que vous êtes situés dans le pays.

A savoir quand même, quand un internaute effectue une recherche, votre site Internet sera mieux positionné dans les moteurs de recherche selon pays et langue correspondant. Une extension en .fr améliorera votre référencement en France. Ce phénomène de localisation se renforce en région : prochainement l’extension .paris ou .bzh sera disponible. Il faut savoir que les résultats géolocalisés (par exemple « France seulement » pour Google) sont basés sur l’adresse IP du serveur et non le nom de domaine.

L’offre en extensions est riche

Afin qu’un site Internet soit crédible aux yeux des internautes, il est important de choisir une extension de nom de domaine pertinente. Il existe deux types d’extensions : les extensions génériques (.com, .net, .info, .org, …) et les extensions géographiques (.fr, .de, .eu, .us, …).

.com, .net, .org, .info, .fr c’est l’heure de choisir

Ces extensions portent du sens en elles-mêmes. Il convient de le savoir.

Un .fr pour un site bien français !

L’extension .fr désigne les sites web enregistrés en France pour des entités françaises. C’est l’extension idéale pour une entreprise qui désire une certaine crédibilité en France et visant le marché français.

Un .eu pour une ambition et dimension européenne

Vous visez au-delà de la France seule ? Prenez une extension à dimension européenne !
A quand le .int pour international ?

Les extensions du début d’internet : .com, .net, .org et .info

Ces extensions sont d’origine américaines et ont une signification et leur tradition. Ce sont des domaines génériques non restreint.

.com : la plus connue. Elle désigne les sociétés commerciales. À éviter donc pour une association ou une organisation à but non lucratif ! Pertinente pour les sites à vocation commerciale. Cette extension bénéficie d’une crédibilité et d’une notoriété importante.
.org : désigne les organisations et associations (type loi 1901). À éviter donc pour une entreprise.
.net : désigne les réseaux et entreprises travaillant dans une activité de réseau. Cette extension est pertinente pour les sites ayant un fort lien avec Internet.
.info : désigne les sites d’information. Cette extension est intéressante pour les sites à caractère informatif.

Non restreint vs restreint

Un domaine générique non restreint est un domaine générique qui n’impose pas de règles aux utilisateurs qui veulent en obtenir un.
A l’opposé, les noms de domaine générique restreint est un domaine générique qui propose des règles aux utilisateurs qui veulent en obtenir un. Sous réserve de remplir les conditions préalables pour certaines extensions, notamment géographique (par exemple avoir une adresse en France pour le .fr) ou d’activités (par exemple avoir une activité aéronautique pour le .aero), il est possible de réserver n’importe quel nom de domaine, pourvu que celui soit disponible.

Les domaines génériques restreints sont :

.biz : pour les affaires (business)
.name : pour les individus (réels ou fictifs)
.pro : pour les professionnels qualifiés
.xxx : pour le contenu réservé aux adultes

nom de domaine TLDs with Registry Agreements - ICANN

Domaines génériques restreints – ICANN

L’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) autorise, en 2012, la création de près de 2000 nouvelles extensions, qui seront mises en commercialisation de 2013 à 2014. Certains projets de domaines commandités sont toujours à l’étude par l’ICANN. Les premières extensions approuvées et mises en route seront les .bzh et .paris.

Un nom de domaine cela se mérite et cela se retient

un bon nom de domaine en 7 points

Le blog Daily Blog Tips (en) propose 7 caractéristiques pour un bon nom de domaine, que je vous présente ici traduites ou adaptées :

  1. être court
  2. être facile à mémoriser
  3. être facile à épeler
  4. avoir une extension en .com
  5. être descriptif
  6. le nom de domaine doit pouvoir devenir une marque
  7. le nom de domaine ne doit pas contenir de tirets ni de nombres

Etre propriétaire d’une location

Pour être retenu, un nom de domaine doit être simple. Les – (tirets) sont difficiles à saisir au clavier au milieu des mots. Les singuliers et pluriels sont moins faciles à retenir. Même si les noms de domaine avec accent sont autorisés, il est préférable d’éviter formellement les accents. Déjà, c’est moins simple pour les internautes, cela va être compliqué pour ceux disposant d’un clavier sans accent (Je pense). Bref, ce sont des noms de domaine internationalisés, et on peut y trouver notamment les lettres accentuées ou spécifiques, ainsi que d’autres caractères n’appartenant pas à l’alphabet latin.

Bien que le choix du nom de domaine soit libre, il ne peut être acheté à vie, mais seulement loué auprès d’un registrar pendant une période variant de 6 mois à 10 ans ou directement auprès du registre.

A savoir, un nom de domaine se réserve pour une durée minimum de 1 an. Vous devrez renouveler l’achat tous les ans si vous souhaitez le conserver. Pensez-y !

A priori, plus la durée de réservation est longue, plus les moteurs de recherches vous favoriseront dans les résultats de recherche. Ainsi, à nom de domaine égal, Les moteurs de recherches favoriseront celui réservé sur 3 ans.

Pourquoi ? Les moteurs de recherches considèrent qu’un site dont le nom de domaine est réservé pour un an peut être utilisé temporairement : publicité, buzz… et qu’il n’a pas autant de viabilité qu’un site réservé sur 3 ans.

Soyez propriétaire de votre nom de domaine

Il est impératif que vous soyez le propriétaire de votre nom de domaine. Certaines agences, prestataires ou solutions en ligne, mal intentionnés, achètent le nom de domaine pour votre compte mais ne vous déclarent pas comme le propriétaire du nom de domaine. Conséquence: si vous décidez de quitter votre prestataire… vous n’avez plus rien !

Pourquoi c’est important d’être propriétaire ?

Un nom de domaine est une adresse, comme nous l’indiquions en début d’article. Comme un commerçant dans le monde réel, vous allez mener des actions et communiquer pour que les clients viennent dans votre magasin. Votre adresse finira par être connue par vos clients et référencée sur des articles, guides, sera partagée par les internautes, etc.

Perdre votre nom de domaine reviendrait à devoir recommencer toute la promotion de votre site. Par ailleurs, cela re-boucle avec la notion d’âge du nom de domaine, dont nous parlions à l’instant. Eh oui, plus un nom de domaine est ancien, plus il gagne de la valeur. Le parallèle avec le monde physique est simple. Votre nom de domaine est, comme pour un bar, une boutique ou tout autre établissement, votre fonds de commerce.

Quelles institutions gèrent les NDD ?

Vous pouvez réservez un nom de domaine de type .com qui vous permettra de changer d’hébergeur librement, auprès de l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), ou de type .fr, auprès de l’AFNIC (Association française pour le nommage Internet en coopération). Il existe un délai, de 24H à une semaine, entre le moment où vous réservez le nom de domaine et celui où le site est accessible sur Internet (au début, le site est une page « vide »).

nom de domaine AFNIC octobre 2013

Corrélation entre les créations de noms de domaine .fr & celles d’entreprises – AFNIC


Source : AFNIC : Corrélation entre les créations de noms de domaine .fr & celles d’entreprises, octobre 2013

Vous pouvez choisir un nom de domaine gratuit mais ce n’est pas conseillé car vous risquez d’être lié au fournisseur qui le propose et de supporter de la publicité imposée sur votre site.

Qui va gèrer la réservation du NDD?

Préférez le choix d’un prestataire qui gère votre nom de domaine et votre hébergement, et qui reste l’intermédiaire. son role est de prendre contact avec le prestataire qui gère généralement l’hébergement. Le nom de domaine est votre priorité, votre propriété et doit rester indépendamment du prestataire, de l’agence, du studio qui réalise le site.

Bonus : le sous-domaine

Vous avez déjà un nom de domaine ? Vous voulez ouvrir un deuxième site, par exemple, un blog. Alors même pas besoin de réserver un nom de domaine supplémentaire : il suffit de déclarer un sous-domaine de votre domaine. C’est généralement inclus dans votre offre d’hébergement.
A vous : le blog.monsite.com

Comment j’ai choisi le NDD pixeljaguar.com

pixel = les images numériques sont constituées de pixels, les écrans affichent des pixels, de la lumière,
jaguar = l’animal jaguar représente le soleil, soit la lumière,
pixeljaguar = nom du studio de création de site Web plein de pixels pour tous type d’écrans. J’assemble des pixels et vends des créations visibles sur écrans.

Et puis, pixeljaguar contient mes initiales elj donc pas de tiret.

Alors quel NDD avez-vous réservez ?