D’une manière très personnelle et avec un peu d’humour, je vais répondre à cet ultime question que tout le monde se pose : çafékoi1webdizailleneurpour1500e ?

Un web designer entrepreneur

D’abord je tiens à préciser mon parcours. Je suis issu de la filière Eco Gestion… (?) Cela m’a permis de comprendre le fonctionnement d’une entreprise, d’avoir les bases en marketing (4P ou Mix-marketing), en droit, en comptabilité et d’acquérir des notions de gestion des organisations.

Ensuite, j’ai fait une formation spécialisé Gestion de Projet Web. En parallèles de mes études, de mes jobs d’été et de mes stages en entreprises, je me suis formé à faire des sites web, de A à Z, (Typographie, Couleurs, Charte graphique, langages web HTML et CSS, notions PHP, utilisation de WordPress et création de Thèmes WordPress, mise en ligne, FTP, référencement, Web Performance).

Dès mon Bac+2 Gestion de Projet en poche, j’étais apte à mener un projet, et de réaliser un petit site web de A à Z. Petit ? mais efficace et performant, un site qui répond au besoin du Client et des Utilisateurs.

Un web designer fait quoi ? Répondez en une phrase ?

Un web designer (Je) créé un design adapté pour le web en réponse à une problématique ou un besoin d’être visible sur le web, d’un individu ou d’un groupe.

Quels sont les savoirs ­faire requis pour le poste de webdesigner ? (compétences, capacité, qualités) ?

Une sensibilité artistique et technique, de l’écoute, de la rigueur, de la passion et de la patience.

D’où vient votre passion pour ce métier ?

J’apprécie beaucoup la typographie, les images et le design et le web m’est familier depuis plus de 10 ans.

Combien d’années d’expérience avez-vous dans ce métier ?

Je m’y suis vraiment mis depuis la géniale invention du Responsive Web Design et les prémices du HTML5, et pour ceux qui ont un autre métier que web designer, il faut comprendre : 2011.

Que vous apporte ce métier sur le plan personnel ?

Ce métier me permet de découvrir beaucoup d’autres métiers, voire d’autres passions. En faisant des sites internet pour des particuliers, des entrepreneurs, des gérants d’associations, on découvre beaucoup de choses captivantes. Surtout, on fait naître un projet, une idée et un outil pour un individu ou un groupe.

Êtes-vous amené à vous déplacer pour votre travail ?

A vrai dire pas des masses, ou plutôt c’est plus pour l’entrepreneur que je suis… Dans tous les cas cela laisse libre le choix de son emploi du temps pour sortir. Ah si, desfois, l’œuvre de son travail permet d’accéder à des lieux inaccessibles. J’étais au Mondial de l’Automobile 2014 à Paris à la journée Presse grâce au site DESIGNMOTEUR

Est ce qu’il y a de l’avenir dans ce métier ?

Oui, clairement. Mais il faudra devenir de plus en plus spécialisé. Il y aura de plus en plus de designers d’interfaces d’applications web, de designers d’applications mobiles, et d’intégrateurs web qui s’occuperont uniquement de la partie technique voire de développeurs axés sur une technologie web parmi tant d’autres (allez un petit aperçus : HTML5, CSS3, jQuery, PHP avec MySQL, Node.js, Python, Ruby on Rails).

Je me suis spécialisé dans l’utilisation du HTML5, CSS3, une pincée de jQuery pour les slideshow et les ‘backtotop’, le PHP pour discuter avec le serveur, ca aide (!) avec les notions de base de MySQL pour gérer la base de données d’un site. Ma valeur ajouté ? La Web Performance ! Pour moi la Web Performance c’est l’alliance de l’écologie, du bon sens, de l’économie (ressources serveurs) et de l’efficacité pour l’Utilisateur. Donc, j’applique les principes de la Web Performance sur tous mes sites, perso, pro, petit ou grand budget client.

Au final, et ce depuis 2012, je suis web designer spécialisé WordPress. Je suis un WP designer (encore un wordpress designer… dira-t-on), en clair je créé des Thèmes pour WordPress, (je ne vends pas de Thèmes, et j’en ai pas l’envie face à la situation du marché : saturation Thèmes et sur-abondance.

Et puis, ce que je fais je me sert de WP comme moteur, et je fais en sorte d’optimiser le Thème WordPress pour répondre au besoin du projet. Donc un Thème, de base c’est généraliste, mais ne répond guère à un besoin d’un individu (conclusions après discussion de personnes qui installés des Thèmes et qui sont déçus du résultat… au regards de la démo flamboyante qui illumine le contenu, qui est paramétré au pixel près pour la démonstration… et mis en valeur par des images et photos de qualité)

Y a-t-il possibilité d’évoluer ?

Vous pouvez devenir chef de projet, directeur artistique (spécialisé web), monter votre entreprise ou tout simplement vous lancer en freelance.

Quels sont les avantages dans ce métier ? Les contraintes ?

Avantages : On peut travailler de n’importe où et à l’heure que l’on veut. On peut gagner en productivité.

Contraintes :
– Il faut toujours être à la page, le web évolue très (très) vite.
– Les offres d’emplois sont principalement dans les grandes villes de France et abonde surtout à Paris à la fois en tant qu’offres et demandes.

Est-ce qu’il vous arrive d’être stressé par votre travail ?

Oui, quand un serveur web n’est pas coopératif, c’est difficile de ne pas stresser. Apres il faut vraiment s’organiser et industrialiser son process de fab’ pour réaliser un site qui poutre, en peu de temps.

Considérez-vous ce métier comme difficile ?

Non, je le trouve assez facilement accessible. Surtout que maintenant, grâce au web, au millier de bon Tuto et de bon blog, ou encore de forums, on peut se former ou se perfectionner. Les ressources abondent également.

Ce métier est difficile, d’une certaine manière, parce que la concurrence devient de plus en plus rude. Mais surtout, je pense qu’un bon web designer doit savoir allier trois éléments : efficacité, impact visuel, confort de lecture.

Avec quoi travaille-t-on comme matériel ?

Un site web commence toujours par un premier coup de crayon. Donc on a besoin d’une feuille de papier, d’un crayon. Bien sur, un ordinateur tout équipé avec tous ce qui a de plus utile : un éditeur de texte, un navigateur web. Ensuite, si on a besoin d’ajouter des images et de créer l’interface-utilisateur, on va avoir besoin de la Creative Cloud avec Fireworks (RIP) Illustrator. Et Photoshop ? Quoi Photoshop ? Pourquoi utiliser cela qui est fait pour retoucher des photos… Aussi, si on veut faire de bô wireframes, on va avoir besoin d’un logiciel d’édition de wireframe (maquette, zoning, prototype)

Ce que j’utilise au quotidien : un crayon, 3 navigateurs web et un compas :) Aussi les outils Office 365, la Creative Cloud (Illustrator et Photoshop que pour les photos :), Notepad++, FileZilla, entre autres.

Quels conseils auriez-vous à me donner pour devenir webdesigner ?

Je vais donner là 10 conseils qui me viennent immédiatement.

Le premier conseil est d’utiliser vraiment les outils de son navigateur favori : les outils de développement web inclus (sans plugin ou autre extension tierce).

Le deuxième conseil est de poser ses idées sur une feuille de papier (plan des pages, modèle d’une page principale pour définir l’entête et le pied de page)

Le troisième conseil est d’apprendre la base du HTML5 (structure des pages, hiérarchie des titres, balises HTML utiles et les meta, entre autres) et du CSS3 (le principe de la Grille, la Grille Fluide, le Responsive Web Design, le Mobile First, et les propriétés CSS utiles.

Le quatrième conseil est d’acquérir les bases de la typographie.

Le cinquième conseil est d’acquérir les notions et signification des couleurs.

Le sixième conseil est d’aller comprendre le fonctionnement d’un navigateur web (moteur de rendu et d’affichage des pages web : Trident, Gecko, Webkit, Blink)

Le septième conseil est d’aller comprendre le fonctionnement d’un serveur web (notions en réseau, protocole IP, Nom De Domaine, HTTP, FTP, WAMP, localhost)

Le huitième conseil est après avoir compris et assimiler le HTML5, le CSS3 et la base du PHP, d’aller installer un Système de Gestion de Contenu ou moteur de blog, en local.

Le neuvième conseil est de s’informer sur le Web, le web design, les tendances graphiques, les tendances en terme de couleurs, de mode, de l’actualité locale, nationale et internationale.

Le dixième conseil est de faire de la veille technologique.

Quelle est l’étape que vous préférez dans la réalisation de projet?

Quand le projet est en ligne. Soit quand le site répond et plait au Client et aux Utilisateurs. La satisfaction arrive quand le site se hisse en haut des SERPs de Google, ou bien que le contenu soit échanger et partager.

Moi, l’étape que je préfère lors de la réalisation du site est l’élaboration de la charte graphie, choix des couleurs, de la typographie, aussi la conception d’un wireframe ou encore de faire la feuille de style CSS puis voir celle-ci agir et donner du visuel au contenu (il y a tellement d’étapes que j’apprécie dans mon métier, en fait).

Combien de temps passez-vous sur un projet en moyenne ?

Cela peut varier de quelques jours à quelques mois.

Concrètement, un site peut se faire en combien de temps ?

Estimation (bilan/vécu/expériences) : le nombre d’heures pour faire 1 petit site

Temps de travail = heures
Brief / cahier des charges = 7h
DESIGN = élaboration charte graphique = 3h
DESIGN = plan des pages = 3h
DESIGN = web design maquette = 3
DESIGN = web design prototype = 7h
DEV = développement pages web = 7h
DEV =développement fonctionnalités = 7h
DEV =intégration contenu = 7h
DÉPLOIEMENT = mise en place serveur web = 3h
DÉPLOIEMENT = installation site web = 3h
DÉPLOIEMENT = déploiement site web = 7h
DÉPLOIEMENT = référencement base technique = 3h
TOTAL = 60 heures

Avez-vous déjà refusé une proposition de projet ?

Oui, si j’estime que je n’ai pas la compétence pour réaliser le projet. Dès que l’on parle de site marchand (avec panier, tunnel de conversion), pour moi il est vain de vouloir faire seul un site qui doit bénéficier de connaissances très spécifiques. Idem, si on parle d’Apps mobiles, c’est du dev : Objective-C, Java Ce n’est pas du web dev : HTML, CSS, JavaScript ! Aussi, si le site a un objectif de faire un nombre de visites à plus de 4 chiffres ou si le projet à des exigences multimédia (vidéos, son, etc.), je conseille d’aller toquer à la porte d’une agence (ou alors de bien se renseigner sur le devenir du projet, le budget, et le besoin réel)

Je me positionne sur la création et la réalisation de petits sites web, avec un budget client de 300 à 1500 euros (selon les besoin en ressources serveurs, les fonctionnalités du site, l’élaboration de la charte graphique). Je travaille avec et pour les particuliers qui ont besoin d’un petit site loisir (offre Web Jaguar de compagnie).

Je fais équipe avec les organisations qui veulent présenter leur cause ou leur volonté. Je bosse avec et pour les entreprises qui ont besoin d’un site vitrine, efficace et performant (offre Web Jaguar actif).

Je bosse avec et pour les entreprises qui veulent un outil de communication visuelle à la fois pratique et performant (offre Web Jaguar de compétition). C’était l’instant placement de produits/services ;)

Est-ce que vous avez des contraintes horaires particulières ?

Étant freelance, je peux travailler quand je veux. Mais pour (me) donner bonne impression aux clients, c’est clairement plus sain d’avoir un rythme classique (jour, nuit). Il faut savoir que quelques clients n’ont que les soirs et le week-end pour qu’on fasse le point voire un rendez-vous par téléphone, là il est clair que je m’adapte et sait me rendre disponible.

Le paradoxe que tous écrivains, artistes, ou web designers, web développeurs (d’autres métiers surement) peut avoir, est que la productivité peut doubler la nuit. Car la nuit quand on bosse, on n’est pas en ‘activité externe’ (horaires, quotidien, pensées, informations, trucs à faire, distractions, etc.)

Pourriez-vous nous donner les différentes étapes de la conception d’une de vos réalisations ?

  1. Je commence par prendre le temps de comprendre le contexte, les objectifs et la cible d’un individu et d’un projet.
  2. Je créé l’identité graphique si besoin.
  3. Je travaille sur un wireframe si le budget/temps me le permet
  4. Je créé le design des différentes pages principales (page, article, accueil, contact)
  5. J’intègre en HTML5 et CSS3 avec du PHP pour ‘interactiver’ tous cela.
  6. Je mets en place le serveur web et j’installe le système de gestion de contenu
  7. J’intègre le contenu et la charte graphique.
  8. Je déploie le site final

Comment fonctionne votre travail ? S’agit-il de contrats, de commandes (avec un temps limité fixé par le client ou par vous-même) ?

Je travaille principalement pour des clients en tant que prestataire de service. Principalement pour la réalisation d’un projet pour une durée fixe, et de temps en temps pour une collaboration à plus long terme.

Je travaille également pour un projet personnel afin d’épancher mon besoin irascible d’écrire et de me documenter sur un sujet qui me passionne l’automobile (surtout le design automobile, le côté mécanique et moteur, et l’actualité des sports mécaniques (WRC et Formule 1) et la publicité belle/drôle/inventive (marketing, communication visuelle des constructeurs).

Travaillez seul, est-ce par choix ou par obligation ?

C’est plus par choix pour ma part. Je suis plus flexible, je peux potentiellement travailler où je veux et quand je veux. Mais je suis tout de même amené à collaborer régulièrement avec d’autres personnes.

Le déclic, si je peux dire, c’est que pour moi un site ne se fait pas avec Photoshop, ni avec des maquettes que l’on découpe puis intègre avec du HTML et du CSS. Donc je pense que le process’ d’une agence ne peut pas pour l’instant me convenir. (A moins de trouver une agence proche de chez soi, à l’horaire que l’on veut, avec les outils que l’on décide d’utiliser et de faire équipe à plusieurs)

De plus, ce que j’apprécie, c’est d’aller directement répondre moi-même au besoin de visibilité sur le Web d’un homme ou d’une femme, d’une organisation ou d’une entreprise.

Bref, faire un site de A à Z. Aussi, être libre.

D’ailleurs, si Vous avez besoin d’un site qui perf, qui s’affiche vite, qui rank et se hisse au plus haut dans les SERP de Google, de Yahoo! et de Bing, alors n’hésitez plus. De la simple demande de renseignements à l’envie de travailler et faire équipe avec moi sur votre projet, contactez-moi pour en discuter. Et même si vous n’avez pas une idée très claire de ce que vous avez réellement besoin ou des moyens à mettre en œuvre pour concrétiser votre projet. Également, si vous en êtes au point où vous recherchez activement un graphiste ou un webdesigner, soyez le plus précis possible sur votre demande. Cela me permettra de démarrer le projet plus efficacement.

Inspirations et idées des questions/réponses – raconté et expliqué en détail avec mon vécu et mon expérience – trouvé sur Interview de webdesigner freelance pour les étudiants qui se posent des questions – Le blog de Jonathan Path